Ravalement 95

09.72.51.25.41

Bon à savoir sur le ravalement des façades

Le ravalement de façades est parmi les projets les plus importants dans le cadre de l’entretien du bâtiment. En vous protégeant contre la pluie et les différents aléas météorologiques, les façades peuvent subir des détériorations plus ou moins importantes avec le temps. La pluie, le gèle, le vent, la pollution et de nombreux éléments agressent les façades et font perdre sa splendeur. Des travaux de rénovation s’imposent pour veiller sur le bon état des murs et de ses composants.

ravalement de facade

Pour des façades esthétiques, saines et pérennes

Le ravalement de façades est un projet qui consiste à entretenir l’extérieur de la maison à travers différentes prestations de nettoyage et remise en état. Cette intervention est essentielle pour rafraîchir et maintenir les façades en bon état de propreté. Outre le résultat esthétique, les travaux de ravalement permet de rallonger la durée de vie du bâtiment et veillant sur la santé des différentes matériaux comme la maçonnerie, le revêtement des murs, l’état de la peinture, les ouvertures et les menuiseries diverses. Dans cette optique, nombreux sont les travaux à réaliser, selon le type de façade et les besoins de rénovation.

Le ravalement des façades

Chaque bâtiment diffère des autres de par les matériaux utilisés dans la construction et le type de revêtement. Egalement, la contrainte environnementale varie d’une région à l’autre. Tout cela pour vous dire que les travaux d’entretien à réaliser peuvent être différents à chaque intervention. De plus l’âge de l’édifice va influencer sur la fréquence et le type de travaux à effectuer.

Inspection professionnelle des façades

Les travaux de ravalement précèdent toujours d’une étude approfondie sur le terrain afin de diagnostiquer l’état de la construction et planifier les traitements appropriés à chaque situation. Cette inspection est une épreuve délicate qui exige la mobilisation de compétences d’experts et des équipements spécialisés qu’un simple bricoleur n’est pas susceptible de réaliser les interventions convenables. Autrement dit, il est recommandé de faire-appel à un artisan façadier qualifié, un spécialiste formé et expérimenté dans le domaine qui sait déjà à quoi s’attendre pour chaque type de façade. C’est suite à cette intervention que le professionnel vous communiquera les traitements et entretien nécessaire pour l’entretien et la rénovation de la façade.

Intervention de nettoyage

Pour les bâtiments récents, les travaux de ravalement se résument souvent par des prestations de nettoyage des murs. Même si les murs ne laissent pas apparaître des salissures remarquables, une intervention de nettoyage en profondeur permet de maintenir la beauté des façades. De surcroit, cela empêche la prolifération des mousses et champignons sur la surface murale extérieure. Il existe plusieurs techniques de ravalement à utiliser, selon le type de façade, l’état de la maçonnerie, le type de revêtement et effectivement, le budget. Parmi les plus connus, on cite notamment le nettoyage à haute pression, le sablage, le gommage et le ponçage qui sont des techniques très efficaces pour éliminer les salissures les plus tenaces. Toutefois, ces procédés sont considérés comme abrasif et ne sont pas appropriés pour les murs fragiles et les bâtiments à préserver. Dans ce cas, d’autres méthodes peuvent être proposées comme le peeling des façades, l’hydrogommage, le nettoyage vapeur etc.

Travaux de rénovation

Ensuite, on passe à la réparation des dommages et imperfections. Les fissures et les trous doivent être réparés pour éviter les infiltrations. Pour la réparation des microfissures, le décollement de revêtement, l’application d’une nouvelle couche d’enduit est la solution appropriée. Quand il s’agit d’une fissure importante, le façadier doit procéder à un plus gros chantier qui va du nettoyage en profondeur de la fente pour l’application d’un mastic spécial ou encore la réfection d’une partie de la maçonnerie. Pour les vieux bâtiments, la rénovation risque d’être plus compliqué surtout si aucun projet de ravalement n’a jamais été réalisé. Murs humides, remontée capillaire, problèmes d’isolation, détérioration des murs porteurs, …

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas prudent d’essayer de diagnostiquer et de résoudre les problèmes vous-même au péril d’aggraver la situation. La meilleure décision est de confier les travaux à une entreprise de ravalement qualifiée. De cette façon vous pouvez obtenir une garantie sur l’efficacité des interventions, que le problème ne réapparaisse pas à l’avenir et assurer la pérennité de vos façades.

Comment réaliser un crépi de façades ?

Lors du ravalement des façades, le crépi est une technique très pratique que l’on réalise de manière à embellir et rajeunir les façades. Le crépi est un enduit extérieur à aspect granuleux, qui s’applique sur un mur en béton, en pierre ou en brique. Ce type d’enduit joue un rôle à la fois décoratif et protecteur aux façades. Le crépi de façade permet d’éviter l’infiltration d’eau des murs extérieurs et octroie une meilleure isolation acoustique et thermique.

Cependant, le crépi est un travail difficile qui nécessite beaucoup de patience et d’expérience. Puisqu’il s’agit de l’aspect extérieur de votre bâtiment, n’essayez pas de réaliser le crépi de votre façade, sauf si vous n’êtes pas un expert. Toutefois, vous pouvez pratiquer sur vos murets de jardin ou les murs du garage. Pour cela, trouvez dans les secrets du crépi de façades dans cet article.

Préparer le support

Avant d’entamer aux travaux de crépi de façades, il est essentiel de s’assurer de l’état du support. Les murs plus anciens sont légèrement plus enclins à être endommagés, ce qui nécessite plus de travail de préparation. Le plus important c’est de bien nettoyer, lessiver, décrasser et dégraisser les façades afin d’éliminer les résidus de poussières et toutes sortes de salissures. Dans le cas d’un mur peint, il est nécessaire de faire un décapage de la peinture pour que le crépi adhère parfaitement. Si la surface est attaquée par des végétaux, des algues ou des mousses, assurez-vous que les façades soient bien traitées pour éviter leur développement. Egalement, il faut s’assurer que l’architecture soit en bon état, qu’il n’y ait pas de problèmes d’humidité ou encore une fissure des façades.

Il est conseillé d’humidifier les murs quelques heures avant l’application du crépi pour éviter la formation de poches d’air et permettre au crépis de bien adhérer à la surface. Pour éviter que le crépis ne sèche trop vite sous l’effet du soleil, il est astucieux de travailler tôt le matin ou en fin de journée. Vous devez également éviter à ce que la pluie ne ravage pas le travail, en installant une bâche de protection.

Préparer le mortier

Passez ensuite à la préparation du crépis. Généralement, le mortier est un mélange de ciment, de sable et de ciment, mais il est possible d’ajouter de la chaux ou des colorants pour obtenir un crépi coloré. Pour le dosage, faites un mélange de 3 seaux de sable pour 1 seau de ciment. Ajoutez de l’eau pour créer un mortier assez gras et collant. Toutefois, vous pouvez opter pour un crépi prêt à l’usage, mais sachez que cela est plus coûteux. Sur ce, faites attention de bien respecter le dosage.

Appliquer l’enduit

Vous êtes maintenant préparé à appliquer le crépi sur le mur. Le crépi est formé par quelques couches de mortier :

  • La première couche, le gobetis, est une couche fine de 5 mm qui assure l’adhérence des crépis à la surface murale. Face au mur, prenez une quantité de mortier sur votre truelle puis, bras plié devant votre torse, projetez le mortier de manière à ce que le mortier s’accroche bien et combler les espaces entre les parpaings. La couche doit être uniforme, mais assez rugueuse pour faciliter l’accrochage de la deuxième couche. Il faut compter au moins 48h pour que le gobetis soit bien séché, avant de procéder à la deuxième couche.
  • La deuxième couche ou corps d’enduit est une couche d’environ 10 mm de mortier qui permet d’imperméabiliser et à redresser la surface. Pour assurer un meilleur accrochage, vous devez humidifier le support la veille. Appliquez le mortier de la même façon que la première. Puis, tirez et dressez le mortier à l’aide d’une règle de maçon en appuyant sur la taloche, mais ne talochez afin de préserver la rugosité du support. Vous devez attendre une semaine de séchage ou plus en fonction de l’enduit et du climat.
  • La dernière étape est la couche de finition d’environ 5 mm d’épaisseur. Elle permet de réaliser l’aspect recherché et d’imperméabiliser le crépi.

Bref, le crépi de façades est une technique efficace pour rajeunir et donner un nouvel aspect aux murs extérieurs. Le crépi des façades et un travail fastidieux qui nécessite un certain savoir-faire et de l’expérience. Si vous n’êtes pas aisé à manier les outils de maçonneries, sans mentionner le travail en hauteur, il est toujours recommandé de faire appel à une entreprise de ravalement pour la réalisation des travaux.

Ravalement 95
Prestation complète en matière de ravalement de façade de maison et immeuble : travaux de rénovation, ravalement gratté, sablage façade, enduit de façade extérieur, traitement de fissures, isolation thermique par l'extérieur, nettoyage de façade, peinture de ravalement...
Ville : Argenteuil (95000)
Tel :  09.72.51.25.41

Services (95)

Des prestataires du département, autres spécialités :

Liens promotionnels

Blog Rss

Blog Rss